Mangeuse d'Art

pique-nique [Découvertes artistiques]

Fotofever, la foire photo pour jeunes collectionneurs

Hier je me suis rendue à l’avant première presse de Fotofever, une foire de photographie contemporaine située au Carrousel du Louvre. J’ai beaucoup aimé l’accessibilité du lieu et des gens. Déjà, j’étais invitée, ce qui démontre une certaine considération pour les petits médias comme le mien 🙂 Ensuite j’ai pu profiter du peu de temps que j’avais aux côtés de la fondatrice et directrice Cécile Schall, qui a eu la gentillesse de me faire une petite visite commentée. Article express avec mes photos et ce que j’ai apprécié, pour vous inciter à y aller, c’est jusqu’à dimanche. L’appartement du collectionneur[…]

lire la suite »

De l’art en hiver : Cork, Pompidou et Cy Twombly

En hiver je furète dans tous les coins à la recherche de quelque étincelle artistique qui allumera un peu la saison. J’ai travaillé sur un sujet autour du streetart à Montréal, que j’ai mis quelques semaines à accoucher et qui se trouve actuellement en standby. Dommage, j’aurais bien partagé là maintenant tout de suite ces photos ensoleillées du mois d’août dernier. En attendant, je vous présente quelques bonnes surprises culturelles que j’ai disséminées sur les réseaux sociaux. Pour me suivre : Vous aimerez aussi :Les Murales de MontréalBon plan conférences gratuites à DrouotDes galeries en nocturne : peinture et découvertesMa[…]

lire la suite »
MangeusedArt-peinture

Des galeries en nocturne : peinture et découvertes

Jeudi  dernier, c’était la nouvelle édition des Jeudis Arty, un événement qui propose de découvrir en nocturne des galeries d’art du quartier du Marais. De quoi se faire des mini expositions tout en profitant de Paris. Voici deux galeries Passage des Gravilliers dont les tableaux valaient le détour. De nouveau et comme souvent, c’est la peinture qui a le plus accroché mon attention ! Pour me suivre : Vous aimerez aussi :Pourquoi j’ai pas trop aimé « Des artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton »L’art brut réparateur de Franco BellucciEsther Stocker, géométrie en noir et blancLes jeudis Arty : ma visite[…]

lire la suite »

Idées de week-end artistique en Normandie

Le week-end prochain (29 et 30 octobre 2016), il y a deux belles actualités artistiques qui pourraient vous donner envie de pousser la route jusqu’en Normandie. A Deauville : concours photo « La 25ème heure » L’idée du thème est bien jolie : à l’heure du changement d’heure, le 29 octobre au soir, il sera deux fois minuit. Que faire de cette 25ème heure ? Deauville et le Festival Planche(s) Contact propose d’en faire une heure de créativité photo dans la ville, en solo, en famille en couple… A la recherche du cliché qui symbolisera cette heure supplémentaire avant l’entrée dans l’hiver.[…]

lire la suite »

Ma collection de peinture (enfin… sur Pinterest)

Ce qui est bien avec la peinture, c’est que ce soit en art contemporain ou pas, quelle que soit l’époque, on trouve des œuvres complètement captivantes.  C’est une des techniques que je retrouve le plus parmi mes œuvres d’art préférées. Alors promenons-nous dans l’une des mes collections virtuelles. Si vous êtes accro aux belles images et que vous ne connaissez pas Pinterest, c’est dommage. C’est le truc de collectionneur par excellence : on pique partout où on veut parmi les images des autres (des centaines de millions) selon un classement par thème clair et ludique. Un « catalogue d’idées » libre et[…]

lire la suite »

Bon plan conférences gratuites à Drouot

Cela fait plusieurs fois que j’en profite mais vilaine que je suis, je ne vous avais pas partagé ce bon plan : Le dernier jeudi de chaque mois, on peut assister à la mairie du 9ème arrondissement de Paris à des conférences gratuites sur l’art, organisées par la maison de ventes aux enchères Drouot (juste à côté). Et quand je dis l’art c’est vraiment sa version « dans la vraie vie ». Car l’idée est de mieux connaître ce qui peut être acheté et vendu à Drouot, et c’est là qu’on se rend compte de tout ce qu’on peut y trouver. Pour[…]

lire la suite »

Valérie Hugo, ma dernière acquisition

A l’occasion de ma dernière acquisition artistique, je vous ai trouvé LE lieu à Paris qui vous fera basculer du côté des acheteurs-d’art-non-millionnaires (et nous sommes… nombreux !). Même avec des petits moyens et des connaissances relatives sur l’art. Car encore une fois, vos yeux n’ont pas besoin d’argent ou d’informations pour savoir s’ils aiment ou pas ce qu’ils voient. En tout cas, partir de ce qu’on aime spontanément est le meilleur moyen de mettre un pied dans les arts graphiques. Moi-même je ne me contente pas d’aimer l’art, j’en achète un peu. Je suis donc toujours à la recherche[…]

lire la suite »
La galerie-boutique Sergeant Paper : surface parfaite, j'achète !

Sergeant Paper, la galerie où vous pouvez shopper

Dans le 4e arrondissement de Paris, une rue derrière le centre Pompidou, Sergeant Paper est une boutique et une galerie en même temps. Ce qui veux dire qu’ici, vous pouvez VRAIMENT acheter quelque chose ! Autour de 100-200€, vous repartez avec une reproduction de qualité d’un artiste connu, graphiste, artiste de rue, designer, ou tout ça en même temps. Des pièces numérotées et livrées avec certificat, toujours créatives et branchées.  Pour me suivre : Vous aimerez aussi :Le métier d’ « Art advisor » pour le street art(S’) Offrir une œuvre d’art à la Slow GalerieUne galerie pour encadrer ParisTreize Bis, une histoire d’art et de[…]

lire la suite »

La magie de l’art en pleine nature

J’ai toujours eu un faible pour les œuvres d’art présentées en pleine nature, comme certaines des magnifiques installations d’Anish Kapoor. Je me souviens petite d’avoir visité l’atelier d’un artiste sculpteur qui installait ses sculptures en bois dans son jardin. Je m’étais dit que plus tard, moi aussi j’aurais des merveilles sous les yeux, mises en valeur par le vert du sol et le bleu du ciel, et les lumières naturelles et changeantes du jour. Aujourd’hui je n’ai pas abandonné : je rêve d’avoir une grande pièce d’art sur mon balcon !   En attendant, je peux toujours contempler des photos du parc[…]

lire la suite »

Le syndrome de Stendhal, la drogue secrète des amateurs d’art

Mais qu’ont-ils donc à courir les musées, les expos temporaires et leur longues files d’attente, à écumer les sites web et à collectionner compulsivement les images sur les réseaux sociaux ? On pourrait croire que c’est une forme de snobisme, mais la vérité est plus pragmatique. Les amateurs d’art, dont je fais partie, courent après leur dose quotidienne de drogue préférée : l’émotion. Le syndrome de Stendhal Si vous avez un jour éprouvé une sensation plus forte que la normale devant une oeuvre d’art, qu’il s’agisse d’un Van Gogh ou d’un Damien Hirst, vous avez peut-être expérimenté ce que l’on appelle[…]

lire la suite »